Projets pédagogiques

Ateliers participatifs et créatifs – « La ville récréative vue par les enfants » – Dunkerque 2014

Dans le cadre de l’exposition sur le thème de la ville récréative organisée par la Communauté Urbaine de Dunkerque, Thierry Paquot, professeur de philosophie à l’Ecomatériel classele d’Architecture de Paris et commissaire de l’exposition, a délégué à Anne-Solange Muis, géographe et urbaniste, la mission d’imaginer une série d’ateliers pédagogiques, participatifs et créatifs, qui puissent être menés avec les classes élémentaires de la Communauté Urbaine de Dunkerque.

L’objectif de ces ateliers a été de valoriser une implication locale et de sensibiliser les enfants à l’environnement urbain, tout en récoltant leurs représentations de la ville. Leur regard a été exposé et présenté lors de l’exposition organisée à la Halle aux Sucres  au printemps 2015.

Un film réalisé par Anne-Solange Muis et Jérémie Schellaert, restitue le travail effectué auprès des deux classes de CM1 et CM2 des écoles de l’agglomération (CM2, école Sainte-Thérèse à Dunkerque, CM,1 école Langevin à Saint-Pol-sur-Mer)

Afficher l'image d'origineUn livre édité par Infolio et dirigé par Thierry Paquot sur « La ville récréative » sert de guide d’exposition. Il est accessible à l’adresse suivante : Ouvrage

 

 


En 2003, réalisation d’un projet intitulé « Comprendre son territoire », en collaboration avec le CNDP, le Ministère de la culture et Pierre Bernard, urbaniste.

Exposition→ L’objectif du projet a été de créer une méthode pour sensibiliser les enfants au territoire qui les entoure (aider les enfants à comprendre le territoire). L’approche devait être en partie cartographique. Par exemple, nous avons réalisé des micro-jardins au format d’une feuille A4, que les enfants cartographiaient au fur et à mesure sur une feuille pour voir l’évolution (cartographique) des plantations.

Micro-jardins ASMuis

3 classes ont participé à ce projet expérimental. Des classes du CM1-CM2 et une CLIS, réparties dans  3 écoles différentes : une à Jouy-le-Moutier, une à Pontoise et une à Cergy.

Ajoutées à ces classes, d’autres personnes ont souhaité soutenir ce projet ; des personnes qui proviennent de fonctions et d’horizons divers (Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, SIG, architecte, sociologue, …), et qui ont permis d’apporter leurs expériences, conseils et critiques tout au long de l’élaboration de la méthode.

→ Le projet s’est déroulé autour de 3 thèmes principaux, à savoir : le patrimoine, l’eau et l’environnement (espaces verts), et a pris en compte les différentes échelles du territoire (agglomération, commune, quartier).

Une exposition a été imaginée pour valoriser et présenter les travaux réalisés par les enfants. Cette exposition s’est tenue au Théâtre 95, L’Apostrophe, à Cergy-Préfecture en juin 2004.

Elle avait pour objectif de dresser un état des lieux du projet, donnant une impression, une perception du travail déjà effectué. Elle a permis de mettre en avant les premiers concepts abordés (espaces perçus, espaces vécus), les réactions des enfants face aux cartes et aux paysages, et leur représentation d’une partie du « réel ».

L’exposition s’est déroulée autour de 3 axes majeurs :

  • une première partie présentait la méthode et le projet (objectifs, étapes, concepts abordés)
  • une seconde présentait les chantiers pédagogiques des classes (la maquette de la Place du Grand Martoy de Pontoise, les « Micros-jardins » de Jouy, le dossier sur l’eau de Cergy-St-Christophe)
  • un troisième espace était occupé par 2 ordinateurs installés par G. Lorteau, afin de visualiser d’une part l’agglomération à différentes échelles par zooms successifs, et d’autre part la commune de Jouy-le-Moutier cartographiée sous SIG. Celle-ci permettait aux enfants de construire des cartes à partir d’un certain nombre de thèmes.